Changements au village d’enfants Dar Bouidar

Chères amies et chers amis des Atlas Kinder 

Le bien-être de nos enfants est toujours notre priorité,  car chaque enfant compte. De plus, il nous tient à cœur de vous informer au mieux des changements survenus dans le village. Votre soutien en tant que donateur, parrain, bénévole et visiteur reste très important pour nous. Pour que vous soyez parfaitement informés, nous avons rassemblé tous les changements sur notre site web. Si vous avez toujours des questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Réorganisation des maisonsÉlever les enfants dans des structures de type familial

Nous avons diminué les effectifs d’enfants soit huit par maison, en réunissant les fratries biologiques, en favorisant la mixité et en équilibrant les âges. Les plus grands de la nurserie seront intégrés dans la maison dix-huit pour grandir dans un cadre plus spacieux et ainsi favoriser leur motricité afin de vivre des expériences corporelles qui contribuent à leur développement moteur, sensoriel, affectif et cognitif. 

Ainsi, deux chambres se libéreront de la nurserie pour laisser place à une crèche tenue par trois assistantes maternelles qui accueilleront chaque matin de 8h30 à 11h30 les petits âgés de dix-huit mois à trois ans. Ceci permettra à ces derniers d’être stimulés dans un lieu propice à l’éveil. Pour ce faire, nous aurons besoin d’équiper prochainement ce lieu de jouets et ameublement divers. On compte sur vous pour votre aide.

Les piliers de la maison : Renforcer le rôle des mères 

Notre directrice attache une grande importance au renforcement du rôle des mères et à leur soutien par des formations ciblées. “Nos mères sont les piliers de chaque maison familiale. Il est important qu’elles restent avec nous pour consolider la stabilité émotionnelle de nos enfants. ”Si nos mères élèvent les enfants comme s’ils étaient les leurs, nous aurons réussi une grande mission”. L’attachement à une personne ou à un petit groupe fait partie des besoins psychologiques fondamentaux de l’être humain. 

Afin de renforcer le lien entre la mère et l’enfant, la maman (assistante maternelle) restera quatorze jours avec les enfants, puis elle sera remplacée par une “tante” (assistante familiale), durant sept jours (congé de la maman). De même, parce que nous sommes soucieux et vigilants quant à la charge de travail et aux responsabilités qui incombent aux mamans, nous allons créer la crèche pour que les petits soient pris en charge pendant les matinées. En outre,nous renforcerons l’équipe avec trois suppléantes qui remplaceront la maman si besoin (maladie, enfant malade à la maison, difficulté avec un enfant…) ou aiderons à la préparation des repas, au stock, à la buanderie. Les mamans bénéficieront de sessions de formation dès le début de l’année 2023.

Soutien professionnelAccompagner nos enfants dans leur adolescence 

Quelques enfants entrent déjà dans l’adolescence. Il est très important de les accompagner de manière compétente dans cette phase de transition souvent difficile. Nous développons ici, en collaboration avec la psychothérapeute suisse Dr. Christina Casanova, un concept parfaitement adapté à nos protégés. En outre, nous avons engagé depuis novembre une psychologue qui travaille quatre jours sur place dans le village. Elle commencera prochainement à faire passer des tests psychologiques afin d’évaluer les capacités et les difficultés de nos enfants.    

Création d’un département d’action socialeRenforcer le lien des enfants avec leurs mères biologiques

Parce que nous voulons tout mettre en œuvre pour éviter qu’une mère abandonne son enfant, nous relançons les mères biologiques régulièrement pour les inciter à venir voir leur enfant le plus souvent possible et les soutenons dans différentes actions telles que l’insertion professionnelle, la recherche d’un logement, la médiation familiale. Ces changements nous ont déjà permis d’enregistrer un succès, à savoir qu’une mère biologique veut et peut à nouveau s’occuper elle-même de son enfant. 

Nouveau programmeDes expériences pédagogiques pour nos enfants

Tout comme les autres enfants, nos enfants doivent voir le monde, vivre de belles expériences et rencontrer d’autres enfants en dehors du village. Des excursions dans la nature font partie de notre programme, tout comme des activités culturelles – comme la visite d’une comédie musicale, d’un musée ou d’un atelier d’artisanat traditionnel.

Nous remercions l’organisation “Manahyl”, l’association “Afrika Marokko”, le “Anima Garden” ainsi que le “Riad Dar Ikamino” pour leur participation active à l’organisation d’excursions qui donnent des ailes à nos enfants et leurs ouvrent l’accès à de nouveaux mondes. Vous souhaitez aussi sponsoriser une expérience particulière, un événement pédagogique ou culturel pour nos enfants ? Ecrivez-nous.

Consolider l’organisation Atlas KinderDévelopper les relations avec les autorités et autres institutions sociales

Pour assurer la pérennité d’Atlas Kinder, nous établissons des relations avec les autorités et d’autres associations caritatives. Une bonne relation avec les postes importants au sein des autorités nous aide dans de nombreux domaines tels que le recrutement, le financement, la formation et la construction.

D’autres associations caritatives nous aident dans des domaines tels que le recrutement, la formation et la conception grâce à leur grande expérience. La collaboration avec d’autres organisations d’aide à l’enfance permet aussi à nos enfants d’échanger et de jouer avec d’autres enfants.

Le bénévolatDécouvrir des cultures et des langues différentes

Pour contribuer à améliorer le quotidien de nos enfants, de nombreux bénévoles brillants et motivés ont fait la lumière et montré la différence qui peut être faite grâce à leur participation. En offrant du temps et des soins à nos enfants, les bénévoles introduisent de nouvelles idées, de l’espoir et du développement au travail déjà accompli. Certains ont même parrainé des enfants, leur fournissant des fonds pour l’éducation donnant ainsi aux enfants une chance d’avenir. Grâce à l’interaction avec des étrangers, les enfants apprennent également à dialoguer facilement avec des personnes d’horizons différents. Ils apprennent très rapidement de nouvelles langues et aiment à se socialiser. Cependant, afin de rendre la mission de bénévolat plus constructive,  nous souhaitons dorénavant que les candidats puissent présenter un projet d’actions qu’ils auront préalablement soumis en précisant la durée, les modalités et les objectifs. A la fin de sa mission (maximum deux mois), le bénévole devra rédiger un compte-rendu qui permettra de dresser la liste des activités entreprises avec les enfants et d’évaluer les impacts sur notre village.

Nous fêtons les enfants: Nouvelles règles pour les anniversaires de nos enfants

Chaque enfant est important – et nous fêtons donc naturellement aussi les anniversaires de nos enfants. Tous les enfants fêtant leur anniversaire au cours d’un mois ainsi que leurs “frères et sœurs” peuvent le faire ensemble le dernier week-end de leur mois.

Si vous souhaitez offrir un cadeau d’anniversaire à votre filleul(e), nous vous demandons de donner ce que vous avez apporté à la mère d’accueil afin qu’elle le remette directement à l’enfant. Ainsi, les autres enfants qui n’ont pas de parrains se sentiront moins désavantagés.

Si vous souhaitez participer aux anniversaires communautaires à la fin de chaque mois, par exemple en sponsorisant un goûter ou une visite de clown au village, n’hésitez pas à nous écrire. Nous vous remercions au nom de nos enfants.

Développement de l’infrastructure et financement Des priorités claires en matière de financement sont nécessaires 

Il est important de fixer des priorités claires pour les investissements les plus importants. C’est pourquoi nous mettons toute notre attention sur le premier village, Dar Bouidar. Les constructions encore ouvertes, comme la nouvelle cuisine, sont nécessaires pour stabiliser le premier village. C’est pourquoi nous avons pris la décision de mettre en pause la construction des autres villages de Dar Aïcha, Dar Sarah et Dar Abla. De plus, il faut attendre les permis de construire pour ces extensions. 

Nos associations et fondations Atlas Kinder en France, en Belgique, en Allemagne, aux Etats-Unis et en Suisse nous ont soutenus activement dans le financement de la nouvelle cuisine. Par ailleurs, le premier village de Dar Bouidar sera agrandi d’un atelier, d’entrepôts, d’une nouvelle maison vingt-trois, d’un restaurant, d’une extension du mur du village, d’un gymnase et d’un terrain de football. Ces constructions sont importantes pour nos enfants et pour cela, nous avons besoin de dons et de possibilités de financement.

Afin de garantir la transparence financière nécessaire à nos donateurs et aux autorités, nous sommes en train de mettre en place un nouveau système de comptabilité. Vous êtes intéressé par un don ou par le financement total de ces investissements ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Pour protéger nos enfants Nouveau concept de sécurité dans le village 

La sécurité de nos enfants est importante pour nous. C’est pourquoi nous avons confié fin octobre à une entreprise de sécurité la mise en œuvre d’un nouveau concept de sécurité dans le village. Désormais, deux agents de sécurité se trouvent sur place et sont présents 24 heures sur 24 pour contrôler les entrées et les sorties. 

Nous souhaitons la bienvenue à tous les visiteurs dans le village. Pour protéger nos enfants, une pièce d’identité du visiteur et la signature d’un registre sont désormais exigées à l’accueil.

Les dons directs sur place sont désormais inscrits dans un registre et tenus à jour. Un agent de sécurité soutient ce processus en recevant le don et en le conservant en toute sécurité. Un enregistrement informatisé est en cours de réalisation et permettra à l’avenir d’avoir une meilleure vue d’ensemble des dons reçus sur place et de simplifier l’émission des reçus de dons.

Protéger la vie privée des enfantsIl est interdit de photographier ou de filmer les enfants dans le village  

Pour protéger la vie privée de nos enfants, il est désormais interdit de les photographier ou de les filmer dans le village. Cette obligation a été imposée par les autorités et correspond à la philosophie de l’organisation Atlas Kinder.  Atlas Kinder se réserve le droit, pour ses propres photos ou films, de ne publier que des photos de profil, de dos, en perspective ou floues de nos enfants.

Informations aux visiteursNouvelles heures d’ouverture au village

Afin de permettre un bon déroulement de la visite, nous avons mis en place les horaires d’ouverture suivants : Du mardi au dimanche de 09:00 à 16:30 (les employés de l’administration terminent leur journée à 17:00). Afin de respecter le rythme des bébés (sieste et repas), la nurserie sera ouverte de 09:00 à 11:00 et de 15:00 à 16:30.

Abonnez-vous maintenant à la newsletter !: En savoir plus sur notre travail
et la situation sur place